Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 13:50

La biennale de Lyon d'art contemporain bac out continue son activité depuis 1993. Malgré la convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, une convention internationale UNESCO, qui s’applique à la France qui l’a ratifiée et qui a l’obligation de l’appliquer : l'expression culturelle est bafouée par le monopole institutionnel sur les espaces publics de diffusion artistique en France. La France est Le règne de l’opacité sur les sélections d’artistes et sur les achats d’œuvres, l’hégémonie des réseaux (Frac, Drac, Cnap, musées d’art contemporain, biennales publiques d’art contemporain…), des communautés d’intérêts (CIPAC), des conflits d’intérêts et des délits d’initiés.

-    Le texte de la convention :

    " Diversité culturelle renvoie à la multiplicité des formes par lesquelles les cultures des groupes et des sociétés trouvent leur expression. Ces expressions se transmettent au sein des groupes et des sociétés entre eux. "

    " La diversité culturelle se manifeste non seulement dans les formes variées à travers lesquelles le patrimoine culturel de l’humanité est exprimé, enrichi et transmis grâce à la variété des expressions culturelles, mais aussi à travers divers modes de création artistique, de production, de diffusion, de distribution et de jouissance des expressions culturelles, quels que soient les moyens et les technologies utilisés. "

    Lorsqu'il s'agit de récession, les conventions internationales s'appliquent automatiquement aux français les plus précaires et les plus pauvres mais lorsqu'il s'agit de culture, de soutien aux artistes, cette convention de l'UNESCO est mise au placard alors qu’elle a la même force juridique que les deux traités signés par le gouvernement Sarkozy et le gouvernement Hollande ! On comprend pourquoi il y a eu de la part des candidats un refus systématique de débattre de la culture à l'élection présidentielle 2012 !

   Aujourd'hui, on nous explique que les réels enjeux culturels et économiques dans l'art contemporain sont l'ISF et ses niches fiscales, bon pour les marchands d'art, bon pour les institutions sponsorisées et bon pour ces richissimes collectionneurs d'art contemporain ( qui achètent que des artistes étrangers ) mais certainement pas pour nous artistes et nos libertés de créer et surtout d'exposer, ce que l'on appelle " l'expression culturelle ", à croire que pour les partis politiques en France, pour les élus et pour les dirigeants des institutions d’art contemporain : " la liberté est un furoncle sur la peau de l'humanité ".

BAC-OUT-1-G.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by biennale de lyon - dans biennale de Lyon
commenter cet article

commentaires

Présentation Biennale Lyon Out

  • : la biennale de Lyon
  • la biennale de Lyon
  • : La biennale de Lyon d'art contemporain 2017 bac out est une biennale dissidente d'artistes indépendants contestent la politique culturelle affairiste de Gérard Collomb et Thierry Raspail
  • Contact

BIENNALE DE LYON 2011

 ILS NOUS VOLENT NOS DROITS DE PAROLE, NOTRE DROIT D'EXPRESSION CULTURELLE SELON NOS PROPRES PRATIQUES et MODES D'EXPRESSIONS :

  APPARATCHIK
COMMISSAIRE D'EXPOS
CURATEUR
CONSERVATEUR
CRITIQUE
SPECULATEUR
MARCHANDS VEREUX
LES PETITS CHEFS DE
L'ART CONTEMPORAIN 2013

ci-dessous le 1er communiqué de la
BAC OUT 2009
biennale-lyon.pdf biennale-lyon.pdf

LINK BIENNALE IN ENGLISH

Lyon Biennial of Contemporary Art Out  ART AND LYON BIENNALE 2009

PRESSE bIENNALE out /Clik sur le document pour le lire :


notre biennale de Lyon

lyon art biennale

Biennale De Lyon 2011 Et 2009