Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 10:35
Ce documentaire explique les magouilles spéculatives et mafieuse de l'art contemporain et le rôle exact des institutions en France où le public ciblé n’est que pigeon : les musées, où comme la biennale de Lyon qui se vante de son markéting sont partie prenante de toute cette spéculation véreuse et explique pourquoi la France championne du monde pour son nombre d'institutions dirigées par un véritable lobby est championne du monde d'artistes en France exclus des espaces de diffusion et ne trouvent pas de lieu pour exposer... Il est évident que cette biennale de Lyon avec son commissaire chinois Hou Hanru choisi par Thierry Raspail n'est pas un hasard avec la spéculation actuelle sur l'art chinois et la volonté de préfabriqué une bulle financière internationale sur l'art contemporain. Il faut une enquête judiciaire pour démêler cet imbroglio financier mafieux internationale, la véritable fonction de ces institutions française dans ce marché véreux et répondre à cette présence excessive d’artistes américains dans les collections publiques françaises.  Ce documentaire donne raison à l’artiste français Lili-oto et la biennale Out online ainsi qu’à Madame Raymonde MOULIN, sociologue, spécialiste des relations entre art et économie, fondatrice du centre de sociologie des arts au CNRS : "Le marché de l’art est à part. Ce qui est délit ailleurs est valorisé ici : par exemple, plus on est initié, plus on est reconnu et écouté. Ailleurs, c’est un délit que d’être initié !", et je me permets de rajouter : "à la bourse, avec de tels délits d’initié, on va tout droit en prison ! "


à rediffuser à heure de grande écoute pour que les français comprennent la fabrication des bulles financières et que ce documentaire explique que les trés trés riches savaient que la crise arrivait et qu'ils avaient vendus tout leurs actifs et se retrouvant à la têtes d'énormes liquidités en millions et millions de dollars.


Clik sur le document pour le lire :





Ce documentaire doit être rediffusé à heure de grande écoute pour que les français comprennent la fabrication des bulles financières et que ce documentaire explique que les trés trés riches savaient que la crise arrivait et qu'ils avaient vendus tout leurs actifs se retrouvant à la têtes d'énormes liquidités en millions et millions de dollars. Alors pourquoi Monsieur Sarkozy et son gouvernement disent eux qu'ils ne savaient pas.

télécharger ET LISEZ le texte de 35 pages sur la véritable dfinition de la'rt contemporain, ce texte explique l'histoire des instituions, délits d'initié, conflits d'intérêts, le véritable sens de globalisme et mondialisme dont le seul objectif est la recherche de proget est le recherche de profits juteux, véreux et mafieux et non de mondialisation et de globalisation comme on veut nous le faire croire...


biennale-lyon.pdf biennale-lyon.pdf






lien du magazine Mag 2 Lyon : http://www.mag2lyon.com/



Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 11:35
LES ARTISTES SERONT Á TOUJOURS IRRATIONNELS COMME TOUT HOMME ET RÉFUTENT L’IDÉE ET LE CONCEPT INQUISITOIRE QU’UN MINISTRE ET UN GOUVERNEMENT ENFERMENT L’HOMME ET LA FEMME DANS LEUR IDÉOLOGIE Á 3 FRANCS 6 SOUS OÚ L’ÊTRE OU L’HUMAIN SERAIT Á LA BOTTE DE LEUR PENSÉE DOGMATIQUE ULTRA LIBÉRALE ET CAPITALISTE.
-
MONSIEUR ERIC BESSON LA CITOYENNETÉ NE SE RÉSUME PAS Á UNE SECTE QUE LE GOUVERNEMENT ET LES DÉPUTES DE L’UMP AFFECTIONNENT TANT… NOUS DÉPLORONS QUE CE PAYS SOIT DIRIGÉ PAR UN GOUVERNEMENT ET UN MINISTRE AVEC DES PRATIQUES ET DES DISCOURS SECTAIRES.
-
NOUS DÉPLORONS QUE CE PAYS SOIT GOURVERNÉ PAR CETTE PENSÉE "SCIENTOÏSTE".
-
NOUS DÉPLORONS QUE CE PAYS SOIT GOURVERNÉ PAR CE DÉBAT POPULISTE SUR L'IDENTITÉ NATIONALE ALORS QUE NOTRE IDENTITÉ EN 2009 NE PEUT ÊTRE QUE PROPRE ET SINGULIERE ET NE RELEVÉE QUE DE L'ÉNIONCIATION EN ELLE-MÊME DE LA PENSÉE ET NON PLUS D'UNE VULGARISATION DOGMATIQUE D'UN ACTE D'ÉNONCIATION QUI DEVIENT D'AILLEURS VULGARITÉ ET ACTE DE DÉNONCIATION DANS LA TÊTE DE CE MINISTRE Á TROIS FRANCS SIX SOUS.
-
LE CAS ERIC BESSON QUI N'EST PAS UN TRAITE Á SES IDÉES AVEC UNE PENSÉE FORTEMENT STRUCTURÉE Á DROITE NOUS INTERPELLE SUR SON PASSÉ ET SA PRÉSENCE AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE
-
QUE FAISAIT CET HOMME DE DROITE DANS UN PARTI SOI-DISANT DE GAUCHE ET QUI SONT RÉELLEMENT LES DIRIGEANTS DE CE PARTI POLITIQUE, SONT-ILS TOUS COMME ERIC BESSON ?
-
EN TOUT CAS VU LA HAUTEUR DU DÉBAT NOUS NE POUVONS QUE CONSTATER QUE SARKOZY ET BESSON SONT LOIN DE FAIRE RÊVER UN PEUPLE QU'ILS ONT FAIT PLONGER TOUT DROIT DANS LA MISERE ET AUJOURD'HUI DANS LE MISÉRABILISME !

link:  blog artiste lili-oto en anglais
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 18:24
LE DIT
« ART CONTEMPORAIN »
EST UNE
GRAVE ZONE POLLUÉE
PAR LE
LIBÉRALISME,
LE CARRIÈRISME,
LA BUREAUCRATIE,
LES INÉGALITÉS,
LE MONDIALISME,
LE GLOBALISME,
LA SPÉCULATION FINANCIERE,
LES DÉLITS D’INITIÉ,
LES CONFLITS D’INTÉRÊTS,
LES MAGOUILLES,
LE COPINAGE,
LES PETITS ARRANGEMENTS
ENTRE AMIS,
UNE MACHINE SADIQUE
ET
INHUMAINE
QUI DÉRÉGULE
LA CRÉATION CONTEMPORAINE
ET
MARTYRISE LES ARTISTES
EN FRANCE ET EN EUROPE.
UNE MACHINE SADIQUE
ET INHUMAINE
QUI MANIPULE LA POPULATION
FRANÇAISE
CAR ELLE FONCTIONNE
SUR LA LOI DU SILENCE
ET ELLE CACHE
LES SALOPERIES
QU ELLE FAIT
AUX ARTISTES
DANS CE PAYS

 ATTENTION
DANGER
ZONE ET TERRITOIRE
GRAVEMENT POLLUÉE
PAR LA
BUREAUCRATIE CULTURELLE
POLLUTION MAJEURE CONCENTRÉE 
GRAVE RISQUE
POUR VOTRE
SANTÉ MENTALE
-
-


Partager via Additious
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 12:10
2009
-
LIB
ÉRONS
NOS
ESPACES
CULTURELS
ET
ARTISTIQUES
INSTITUTIONNELLES
QUE
DES
CLANS
POLITIQUES
EN
FRANCE
ONT
SPOLIÉ
VOL
É
CONFISQUÉ
MONOPOLISÉ
ACCAPARÉ
DÉTOURNÉ
CENTRALISÉ
SUBTILISÉ
DÉPOUILLÉ
ET
SE
SONT
ADJUGÉS
AU
NOM
DE LEUR
PETIT
POUVOIR
CLANIQUE
ET LEUR
PETIT
POUVOIR
MONARCHIQUE
-
LA
ZONE
LIBRE
BALAYERA
LA ZONE
INTERDITE
DANS LA
ZONE
OCCUPÉE
-
VICTOIRE
VICTOIRE
VICTOIRE
-


Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 11:42
2009
-
FRANÇAIS
EUROPÉENS
AMIS
ÉTRANGERS
REJOIGNEZ
LA
ZONE LIBRE
EN
ZONE SUD
ET EN
ZONE NORD
ET LA
RÉSISTANCE
QUI
S’ORGANISE
PARTOUT
EN FRANCE
CONTRE
L’OCCUPANT
QUI
SPOLIE
NOS BIENS
COMMUNS
ET NOS
RICHESSES

LA FRANCE
OCCUPÉE
LUTTE
CONTRE LES
ENVAHISSEURS
EN MARCHE
CONTRE LES
INTERETS
DE L’HUMANITÉ
  ET QUI
VOLENT
NOTRE
PATRIMOINE
MONDIAL
-
APPEL
AUX
RÉSISTANTS
ET Á LA
RÉSISTANCE
-
ARTISTES
-
CRÉATEUR
AUTEUR
PLASTICIEN
VIDÉASTE
INSTALLATEUR
ETC
-
LA
RÉSISTANCE
S'ORGANISE
FACE
Á
L'OCCUPATION
DE NOS
TERRITOIRES
PAR
L'OCCUPANT
LIBÉRAL
GLOBALISTE
MONDIALISTE
ET
SON
DOGME
LIBÉRAL
QUI MANIPULE
LES
POPULATIONS
-
NON
Á
LA
SECTE
INDUSTRIELLE
FINANCIERE
LIBÉRALE
CAPITALISTE
-
NON Á
CETTE
PETITE
MINORITÉ
D'HOMMES
ET DE
FEMMES
SANS
VERGOGNE
QUI NOUS
ARRACHENT
NOS VIES
-
ALERTE!
ALERTE!
ALERTE!
-

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 11:36
=
L'OCCUPANT
A
PAR
LA
BUREAUCRATIE
CULTURELLE
EN
FRANCE
ENVAHIT
LES ESPACES
DE
DIFFUSION
DES
ARTS VISUELS
DU DIT
ART
CONTEMPORAIN
ET DE LA
CREATION
CONTEMPORAINE
-
ALERTE!
ALERTE !
ALERTE  !
-
RESISTANCE
-

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 10:57
=
C’ON
S'EN
TAPE
!
MITTERAND
=
SARKOZY
=
NOS
INQUISITEURS
DE CETTE
BUREAUCRATIE
CULTURELLE
ET
ARTISTIQUE
FRANÇAISE
DONT LA
SEULE
MISSION
EST
L'EXCLUSION
DE
DIZAINES
DE
MILLIERS
D'ARTISTES
CONTEMPORAINS
EN
FRANCE
-
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 15:00
Bonjour, Monsieur le Maire de Lyon...

Désolé Monsieur le Maire, mais je ne suis pas d'accord avec vous! Vous n'avez pas offert au lyonnais un autre point de vue sur la création contemporaine dans les arts visuels que vos prédécesseurs de droite avec cette biennale. Vraiment, désolé d'être artiste de gauche et de se battre pour défendre nos intérêts (contre l'exclusion sociale et artistique, précarité et humiliations par vos institutions) contre des maires de gauche, c'est incroyable, impensable! Vous avez poussé avec votre bêtise culturelle à la direction du Parti Socialiste des milliers d'artistes dans les bras de L'UMP, Sarko et même le FN, faut le faire, c'est un vrai désastre!!! Il n'y a presque pas de revues d'art qui parlent en 2009 de cette biennale de cet autocrate Thierry Raspail!!! ( à quand la démocratie culturelle, vous avez peur des artistes et de la démocratie au PS)! Résistance! Le flux de la création contemporaine n'est-il pas simplement la pérennisation du concept d'art, l'art n'ayant pour existence que la pérennisation de ce flux et non une dérégulation bureaucratique culturelle française de ce flux et de sa tradition libertaire (liberté absolue) de ses conditions de sa création contemporaine. <a>http://biennaleartcontemporain.over-blog.com/</a> ou en anglais <a>http://contemporary.over-blog.com/</a>(je mets ce message en ligne sur ces blogs et celui des Apea qui sont très lus...) Amicalement Monsieur le Maire de Lyon, un ex croix roussien... En attente de votre réponse... Lili-oto

sur le Blog de Gérard Collomb à l'adresse : http://gerardcollomb.blogspot.com/2009/09/biennale-dart-contemporain.html
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 14:32
=
C’EST L’OMERTA
TOTALE !
C’EST POUR CECI
QUE J’APPELLE
LE PUBLIC
LYONNAIS
Á  UN MINIMUM
DE RECUL ET
DE DISCERNEMENT
FACE Á CETTE VERSION OFFICIELLE
DES POUVOIRS
PUBLICS
SUR L’ART
ET LA
CRÉATION
CONTEMPORAINE
EN FAISANT
ATTENTION AUX MANIPULATIONS POPULISTES DE CETTE JUNTE CULTURELLE BUREAUCRATIQUE
ET
POLITIQUE LYONNAISE
ET
DU MINISTÈRE
DE LA
CULTURE.
LES MANIPULATIONS POPULISTES
EN ART
SONT SIMPLES LORSQU’ELLES
 
É
MANENT
DES POUVOIRS,
ON UTILISE
LA CRÉATION
ET LES
ŒUVRES D’ART
DE FAÇON DÉMAGOGIQUE EN  LAISSANT CROIRE
AU PUBLIC
QUE L’ON S’INTERESSE
Á LUI,
AUX DÉSHÉRITÉS, 
AUX MAL LOGÉS,
Á LA DÉMOCRATIE,
AUX PAUVRES,
AUX VICTIMES
ALORS QUE
CHACUN SAIT
QUE CEUX QUI COMME
LA BUREAUCRATIE CULTURELLE
OU
LES POUVOIRS POLITIQUES QUI MANIPULENT
LES ARTISTES PRÉSENTS SONT LES PREMIERS
Á L’APPEL
POUR FAIRE USAGE DE L’EXCLUSION,
DES DÉLOCALISATIONS,
DES EXPULSIONS,
Á BAFOUER LA DÉMOCRATIE. 
LES MILLIERS ET MILLIERS D’ARTISTES PLASTICIENS
OU
ARTISTES CONTEMPORAINS VICTIMES
DE L’EXCLUSION
EN FRANCE
POURRAIENT
EN T
ÉMOIGNER
COMME
UNE PARTIE
DE LA
POPULATION LYONNAISE
EN SOUFFRANCE
-
-
biennale de lyon
dernière version que vous pouvez télécharger au format PDF sur la biennale de lyon, "art contemporain = concept "confus" ou non à la préfiguration culturelle du post-fascisme globaliste et mondialiste

biennale-lyon.pdf biennale-lyon.pdf

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 13:07
Revue de presse ou de revue d’art sur la biennale officielle de Lyon avec les points de vue de la BAC OUT 009. Dans cette version n°2, voici ci-dessous, un regard sur Artension n°97, Artpress n°359 et la revue Mouvement n°52. Vous trouvez cette revue de presse dans le version n°2 (corigée et modifiée) de la présentation de la biennale OUT 2009 (BAC OUT).


Dans Artension n°97 nouveau packaging, il y a un article à lire de Martine Salzmann « de l’art de la confusion » qui démonte le discours globaliste de Thierry Raspail. Il faut pour les artistes peu habitués à ce genre d’exercice critique et très formateur le lire, dommage que l’article ne commence pas par dénoncer d’abord l’idéologie ultralibérale de Thierry Raspail, car tout ce qui découle de l’éditorial de Thierry Raspail est fidèle à cette idéologie. Un éditorial totalement activiste, politique et ultra conservateur financé par l’argent du contribuable et qui situe cette biennale de Lyon 2009 en une « biennale sous propagande politique ». Donc dommage, Il faut attendre la deuxième page de son article dans Artension pour parler de cette propagande activiste, je la cite : « ce point de vue sans rigueur scientifique et contraire à la démocratie est confirmé par la présence redondante de motifs idéologiques ultralibéraux ». Son article est très intéressant et instructif et relève le niveau de pensée et d’analyse de la revue Artension. Je rappelle que la stratégie de la confusion comme je l’explique dans mon texte sur le concept confus d’ « art contemporain » est une stratégie dénoncée depuis fort longtemps par les acteurs de la lutte contre le globalisme et contre le mondialisme libéral dans le monde entier. Mais son texte ne va pas jusqu’à expliquer la préfiguration culturelle du post-fascisme comme je le fais. Dans Artpress n° 359, il y a une interview de Hou Hanru, commissaire d’exposition (pour moi, super flic) de la biennale de Lyon par Damien Sausset traduite par C.Penwarden. Á la question de Sausset à Hou Hanru ; « (...) toute biennale en Occident est aussi un processus de normalisation des productions. Comment lutte contre cela ? » Hou Hanru répond que il faut transformer l’événement entre la vie et une scène globale en citant la biennale de Lyon comme moteur. Il ne manque pas de culot le père Hou Hanru, je le cite : « chercher un en « dehors » dans un engagement critique et une négociation subversive ». C’est ce qu’il a dû faire pour son commissariat d’exposition de la biennale de Shanghai en 2000 avec les flics de la dictature chinoise sous le règne du parti unique et l’interdiction de syndicats indépendants ou d’une opposition politique chinoise digne de ce nom. Une « négociation subversive » avec l’autorisation de la direction politique du parti unique chinois !!! Partout dans le discours de cet homme on retrouve des manipulations politiques et démagogiques adressées au public français et il ose nous parler de « produire de modèles de globalisation » alors que c’est le globalisme qui se cache derrière toutes ces scènes que les acteurs du concept « confus » d’art contemporain dans ces biennales ou foires d’art internationales nomment scènes globales. Il ose parler de « modernité alternative », de « modèle d’altermondialisation », de qui se moque-t-on ? La cerise sur le gâteau, c’est ceci : « je voudrais ouvrir une brèche dans le système du spectacle pour que la « majorité exclue et silencieuse », avec toute son inventivité et sa créativité, puisse être visible et entendue. ». Au secours, les staliniens des ex partis mao français sont de retour !!! En réalité, il est comme Thierry Raspail, il se prend pour Dieu et rêve d’un nouveau réformisme culturel (car le slogan la révolution culturelle sanguinaire n’est plus à la mode) qui va offrir soi-disant dans un futur proche une voix pour les majorités silencieuses, dont acte ! Cette biennale de Lyon a un bien un rôle activiste et politique qui n’a rien à voir avec la création contemporaine. Je rappelle, ce que nous savons tous, que les majorités silencieuses sont écrasées aujourd’hui, non pas par la société de spectacle mais par des salopards des gros cartels de la finance et de l’industrie qui pillent les richesses de ce monde, enferment les peuples dans un consumérisme populiste et productiviste et qui au nom de leur dogmatisme globaliste libéral veulent semer le chaos, détruire la demande et faire un gouvernement unique mondial postfasciste. Mais même face aux pires dictatures, les biennales d’art contemporain existent et cette oligarchie culturelle mondiale globaliste nous parle de « négociations subversives » avec des bourreaux ! Á quand une biennale en Birmanie avec la junte militaire birmane ? Je suis sûr que les groupes pétroliers seront de généreux mécènes avec ce type de biennale d’art contemporain populiste comme celle de Lyon. Que des artistes acceptent ce genre d’exposition, c’est une honte ! Quelle lâcheté politique! Dans Mouvement n°52 de juillet à septembre, rien sur cette biennale, par contre, il y a un éditorial à lire signé de Jean Marc Adolphe et David Sanson, « Merde à l’indiscipline ». Ce texte dénonce certaines impostures qui sont forts similaires à celle que je dénonce dans mon texte sur la biennale officielle de Lyon. C'est-à-dire des détournements de sens, des slogans aguicheurs volés aux pratiques artistiques alternatives, aux opposants politiques au gouvernement Sarkozy ou aux opposants du globalisme, d’ailleurs des méthodes de marketing politiques utilisées par Hou Hanru et Thierry Raspail pour la biennale de Lyon. La revue Mouvement dénonce ce directeur de théâtre qui a baptisé un festival « festival des arts indisciplinaires » alors qu’il a rejoint le « conseil pour la création artistique » présidé par Sarkozy contre lequel je suis moi-même totalement opposé, ce genre de conseil que l’on retrouve sous toutes les formes de dictature pour canaliser l’art et sa diffusion. Comme le souligne la revue Mouvement, il faudrait un minimum d’intégrité. Mais, désolé chers amis, il ne faut pas rêver ! Ces méthodes ne sont que le reflet de gens intègres dans leurs sales intentions et leurs sales pratiques qui essaient par tous les moyens de rendre hybride toute forme de contestation en assassinant le sens propre à toute forme de controverse. Ils volent volontairement à ceux qui résistent à cette propagande mensongère globaliste, conservatrice et ultralibérale leurs réflexions, leurs analyses, parfois même leurs créations. Des gens sans vergogne qui s’approprient les mots clés qui pourraient rassembler, fusionner les artistes et le public dans une opposition aux injustices sociales, économiques et culturelles. Nous artistes opposants et véritables créateurs d’alternatives ne possédons pas bien sûr les budgets, les scènes, les espaces d’expositions nécessaires à nos activités artistiques car ceux qui détruisent toute forme d’intégrité sont récompensés par le ou les pouvoirs établis et ils sont remercier pour leur activisme populiste culturel et politique (d’où la création d’un conseil pour la création artistique voulu par Sarkozy). Dans ce numéro de Mouvement, vous trouverez aussi un article à lire de Bernard Stiegler sur son travail sur la dissociation, sur le populisme culturel, sur l’industrie culturel, un homme pourtant du sérail mais avec son parcours de vie fort singulier, fait de lui, quelqu’un de différent de cette junte culturelle.

Mouvement de la Nouvelle Relativité, Artjacking.
Lili-oto, aout 2009

téléchargez le texte ci-dessous de la biennale d'art contemporain de Lyon OUT

version n°3

biennale-lyon.pdf biennale-lyon.pdf


version n°1
biennale-de-Lyon-art-out-contre-le-post-fascisme.pdf biennale-de-Lyon-art-out-contre-le-post-fascisme.pdf



Partager cet article
Repost0

Présentation Biennale Lyon Out

  • : la biennale de Lyon
  • : La biennale de Lyon d'art contemporain 2020 bac out est une biennale dissidente d'artistes indépendants contestent la politique culturelle affairiste de Gérard Collomb et Thierry Raspail
  • Contact

BIENNALE DE LYON

 ILS NOUS VOLENT NOTRE DROIT DE PAROLE, NOS MODES D'EXPRESSION SELON NOS PROPRES PRATIQUES ARTISTIQUES, ILS CADENASSENT NOS LIBERTÉS:

  APPARATCHIK
COMMISSAIRE D'EXPOS
CURATEUR
CONSERVATEUR
CRITIQUE
SPECULATEUR
MARCHANDS VEREUX
LES PETITS CHEFS DE
L'ART CONTEMPORAIN

ci-dessous le 1er communiqué de la BAC OUT 2009
biennale-lyon.pdf biennale-lyon.pdf

LINK BIENNALE IN ENGLISH

notre biennale de Lyon

lyon art biennale

Biennale De Lyon 2011 Et 2009